The+Hives+Unbenannt1.jpgCommençons par les suédois de The Hives : une membrane d'ampli guitare pétée, un chanteur survolté, 5 lettres blanches à l'arrière de la scène, ça c'est les Hives ! Je voulais entendre leur "Walk idiot walk", j'y ai eu droit mais je me suis aussi rendu compte que tous leurs morceaux sont en fait purement et simplement identiques au niveau de la rythmique, des arrangements et des tons utilisés ... Pour simplifier : si tu aimes un morceau des Hives, tu aimeras tous leurs morceaux ! Par contre pas sûr que je pourrais à nouveau écouter une heure d'affilés ces énergumènes !

 

 

aloblaccbilliejeancover.jpgAloe Blacc maintenant ! Tout d'abord, je suis arrivé un peu à l'arrache au concert car ... ben voilà les horaires du festival sont pas top. Aloe Blacc jouait sous la Pyramid Marquee, la scène couverte de Werchter et heureusement pour lui car on a eu droit à de la pluie ! Un grand bonhomme qui, accompagné de musiciens soul de génie, nous a offert un concert où la qualité du son était presque irréprochable ! Un grand concert et un artiste à voir (ou revoir) en live dès que vous en avez l'occasion.

 

 

josh homme.JPGJosh Homme, le frontman du groupe, est un showman ! Le groupe débute son concert sur la Mainstage alors que la plaine est noire de monde et que le soleil vient de se coucher. J'avais déjà vu Homme en concert avec les Them Crooked Vultures (supergroupe qu'il avait formé avec John Paul Jones -encore lui !- et Dave Grohl). La photo ci-contre a d'ailleurs été prise lors du concert des TCV où j'étais présent. D'ailleurs, sur base qu'ils avaient déjà travaillé ensemble, j'aurais espéré que John Paul Jones rejoigne son acolyte sur scène pour un morceau ou l'autre mais ce ne fut point le cas hélas. Le concert était dans l'ensemble une bonne réussite pour le groupe. Petite anecdote : Lors de ce concert-ci, Homme a dit qu'il ne buvait plus depuis longtemps, hors lorsque je l'ai vu avec les TCV en janvier 2010, il avait quasiment siffler une bouteille de Grey Goose, la célèbre vodka. Les gens changent probablement ;)

 

linkin-park.jpgA la base, Linkin Park ne tentait pas plus que ça comme concert ... et j'avais raison ! Là où les autres groupes n'utilisent pas les écrans latéraux de la scène pour leurs cinématiques, Linkin Park s'en sont servis et par conséquent, les gens -comme moi- éloignés de la scène ne voyaient absolument plus rien ! Les écrans mélangeaient de vagues silhouettes des musiciens avec un film noir et blanc pseudo psyché pseudo émo ce qui rendait le tout plutôt décevant. Voir des gens se trémousser au très loin sur une scène n'a rien de vraiment captivant.

13:36 Écrit par Gregg Leleux dans Articles, En direct, Festivals, Rock Werchter | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |

seasick_truck_2.jpg

Et voilà le premier concert de mon festi qui débute ! Seasick Steve arrive sur scène, s'assied sur sa chaise fétiche (il la prend toujours en tournée) et prend son one string diddley bow. Un diddley bow est un instrument assez spécial qui ressemble fortement à une steel guitar. A la fin de son premier morceau, il invite un musicien à le rejoindre sur scène, ce bassiste, en l'occurrence, n'est que John Paul Jones, le célèbre membre de Led Zeppelin et de Them Crooked Vultures. Accompagnés du batteur de Seasick, ils enchaînent les morceau des différents albums du californien qui met la foule dans une transe bluesesque ! 

Alors que le concert devient réellement magique, Steve décide de descendre dans la foule pour trouver une jolie jeune fille. Il trouve Astrid, une jeune limbourgeoise et la fait monter sur scène. De retour sur la Mainstage, Astrid s'assied juste à côté du bluesman. Intimidée, elle le devient encore plus quand Seasick Steve entame son morceau Walking man qu'il chante dans les yeux de la jeune femme. A la fin du morceau, le public est en liesse et la jeune fille fait un énorme câlin à Seasick Steve avant de s'effacer pour regarder la fin du concert dans les coulisses. Si j'avais été à sa place j'en aurais profité pour faire un énorme câlin à John Paul Jones aussi.

Le concert se finit sous des tonnerres d'applaudissement et les 3 musiciens (Seasick Steve, John Paul Jones et le batteur) saluent la foule de manière très sobre et humble comme on en attendait pas moins de ces très grands bonhommes de la musique anglaise et américaine.

John_Paul_Jones.jpg

11:54 Écrit par Gregg Leleux dans Articles, En direct, Festivals, Rock Werchter | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |

87720767Rock-Werchter-2011.jpgEt voilà que le festival commence ! Je suis arrivé ce matin à 11h à Leuven et là, une foule de jeunes, sacs aux dos et tentes sous le bras prenant les bus de De Lijn direction Werchter. Pour ceux qui ne connaissent pas, Werchter est un petit village au milieu du Brabant Flamand entre Leuven et Haacht, toutes deux grandes villes brassicoles (Stella Artois et Primus -faut-il le préciser-). Ce village d'à peine 3000 habitants s'anime 4 jours par an quand le festival prend place. Selon les chiffres que je détiens, c'est pas moins de 100 000 personnes qui passeront par la plaine cet année. On verra ça !

Maintenant les prochains concerts qui arrivent sont, dans l'ordre, Seasick Steve, the Hives, Aloe Blacc, Queens of the Stone Age, -petite pause repas-, Beady Eye et pour finir les Chemical Brothers !

A plus tard pour la suite des concerts :)

14:20 Écrit par Gregg Leleux dans Articles, En direct, Festivals, Rock Werchter | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |


IMG_0185.JPGEt me revoilà sur la route des festivals ! Prochain arrêt : Rock Werchter ! Alors là, la liste des artistes que je veux voir est plutôt longue mais un peu mal faite car quelques concerts se passent en même temps :/ Mais c'est pas grave je vais tout faire pour en profiter un maximum. 

Pour faire simple, le jeudi je vais essayer d'aller voir :

♬ Seasick Steve, un très grand bluesman qui a commencé sa carrière il y a 5 ans à peine

♬ The Hives, rien que pour leur "Walk idiot walk" j'adorerais pouvoir les voir

♬ Aloe Blacc, un tout jeune gars dans la veine de la Stax et de la Motown

♬ Queens of the Stone Age, un des nombreux groupes à succès du grand (par la taille) Josh Homme

♬ Beady Eye, le nouvel Oasis sans Noel Gallagher

♬ The Chemical Brothers, le duo anglais à ne jamais manquer

Le vendredi sera à peine plus calme car j'essayerai d'aller applaudir :

♬ Ke$ha, artiste à la plastique intéressante ^^

♬ Triggerfinger, groupe de rock belge qui monte qui monte qui monte

♬ Ozark Henry, le calme avant la tempête 

♬ Arctic Monkeys, étant déjà fan de leur 1er album, j'ai hâte d'écouter la suite

♬ Kings of Leon, le groupe qui nous a offert "Sex on fire"

Le samedi ce sera repos car peu de concerts "intéressants" :

♬ I Blame Coco, la fille de Sting se met à la chanson

♬ Selah Sue, la révélation belge

♬ Portishead, le groupe de la superbe Beth Gibbons

♬ Coldplay, dernier concert pour dormir des étoiles plein la tête

Le dimanche, on remet une dernière couche :

♬ Social Distortion, le célèbre groupe de punk californien nous présentera surement leur nouvel album

♬ Kasabian, eux aussi ont un nouvel album à défendre

♬ Grinderman, le dernier groupe en date du grand Nick Cave

♬ Iron Maiden, habitués du GMM pourquoi pas les voir à Werchter

♬ The Black Eyed Peas, j'en suis pas un grand fan mais ce sera surement un grand show

♬ Digitalism, un deuxième album pour le grand duo allemand

 Voilà, tous les groupes que j'ai hâte de voir sont ci-dessus, maintenant à vous de me retrouver dans la foule ou de continuer à suivre mes aventures rock'n'rollesques sur ce blog. A demain pour les premières réactions à chaud !

20:56 Écrit par Gregg Leleux dans Articles, Festivals, Rock Werchter | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |