seasick_truck_2.jpg

Et voilà le premier concert de mon festi qui débute ! Seasick Steve arrive sur scène, s'assied sur sa chaise fétiche (il la prend toujours en tournée) et prend son one string diddley bow. Un diddley bow est un instrument assez spécial qui ressemble fortement à une steel guitar. A la fin de son premier morceau, il invite un musicien à le rejoindre sur scène, ce bassiste, en l'occurrence, n'est que John Paul Jones, le célèbre membre de Led Zeppelin et de Them Crooked Vultures. Accompagnés du batteur de Seasick, ils enchaînent les morceau des différents albums du californien qui met la foule dans une transe bluesesque ! 

Alors que le concert devient réellement magique, Steve décide de descendre dans la foule pour trouver une jolie jeune fille. Il trouve Astrid, une jeune limbourgeoise et la fait monter sur scène. De retour sur la Mainstage, Astrid s'assied juste à côté du bluesman. Intimidée, elle le devient encore plus quand Seasick Steve entame son morceau Walking man qu'il chante dans les yeux de la jeune femme. A la fin du morceau, le public est en liesse et la jeune fille fait un énorme câlin à Seasick Steve avant de s'effacer pour regarder la fin du concert dans les coulisses. Si j'avais été à sa place j'en aurais profité pour faire un énorme câlin à John Paul Jones aussi.

Le concert se finit sous des tonnerres d'applaudissement et les 3 musiciens (Seasick Steve, John Paul Jones et le batteur) saluent la foule de manière très sobre et humble comme on en attendait pas moins de ces très grands bonhommes de la musique anglaise et américaine.

John_Paul_Jones.jpg

11:54 Écrit par Gregg Leleux dans Articles, En direct, Festivals, Rock Werchter | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |

87720767Rock-Werchter-2011.jpgEt voilà que le festival commence ! Je suis arrivé ce matin à 11h à Leuven et là, une foule de jeunes, sacs aux dos et tentes sous le bras prenant les bus de De Lijn direction Werchter. Pour ceux qui ne connaissent pas, Werchter est un petit village au milieu du Brabant Flamand entre Leuven et Haacht, toutes deux grandes villes brassicoles (Stella Artois et Primus -faut-il le préciser-). Ce village d'à peine 3000 habitants s'anime 4 jours par an quand le festival prend place. Selon les chiffres que je détiens, c'est pas moins de 100 000 personnes qui passeront par la plaine cet année. On verra ça !

Maintenant les prochains concerts qui arrivent sont, dans l'ordre, Seasick Steve, the Hives, Aloe Blacc, Queens of the Stone Age, -petite pause repas-, Beady Eye et pour finir les Chemical Brothers !

A plus tard pour la suite des concerts :)

14:20 Écrit par Gregg Leleux dans Articles, En direct, Festivals, Rock Werchter | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |


IMG_0185.JPGEt me revoilà sur la route des festivals ! Prochain arrêt : Rock Werchter ! Alors là, la liste des artistes que je veux voir est plutôt longue mais un peu mal faite car quelques concerts se passent en même temps :/ Mais c'est pas grave je vais tout faire pour en profiter un maximum. 

Pour faire simple, le jeudi je vais essayer d'aller voir :

♬ Seasick Steve, un très grand bluesman qui a commencé sa carrière il y a 5 ans à peine

♬ The Hives, rien que pour leur "Walk idiot walk" j'adorerais pouvoir les voir

♬ Aloe Blacc, un tout jeune gars dans la veine de la Stax et de la Motown

♬ Queens of the Stone Age, un des nombreux groupes à succès du grand (par la taille) Josh Homme

♬ Beady Eye, le nouvel Oasis sans Noel Gallagher

♬ The Chemical Brothers, le duo anglais à ne jamais manquer

Le vendredi sera à peine plus calme car j'essayerai d'aller applaudir :

♬ Ke$ha, artiste à la plastique intéressante ^^

♬ Triggerfinger, groupe de rock belge qui monte qui monte qui monte

♬ Ozark Henry, le calme avant la tempête 

♬ Arctic Monkeys, étant déjà fan de leur 1er album, j'ai hâte d'écouter la suite

♬ Kings of Leon, le groupe qui nous a offert "Sex on fire"

Le samedi ce sera repos car peu de concerts "intéressants" :

♬ I Blame Coco, la fille de Sting se met à la chanson

♬ Selah Sue, la révélation belge

♬ Portishead, le groupe de la superbe Beth Gibbons

♬ Coldplay, dernier concert pour dormir des étoiles plein la tête

Le dimanche, on remet une dernière couche :

♬ Social Distortion, le célèbre groupe de punk californien nous présentera surement leur nouvel album

♬ Kasabian, eux aussi ont un nouvel album à défendre

♬ Grinderman, le dernier groupe en date du grand Nick Cave

♬ Iron Maiden, habitués du GMM pourquoi pas les voir à Werchter

♬ The Black Eyed Peas, j'en suis pas un grand fan mais ce sera surement un grand show

♬ Digitalism, un deuxième album pour le grand duo allemand

 Voilà, tous les groupes que j'ai hâte de voir sont ci-dessus, maintenant à vous de me retrouver dans la foule ou de continuer à suivre mes aventures rock'n'rollesques sur ce blog. A demain pour les premières réactions à chaud !

20:56 Écrit par Gregg Leleux dans Articles, Festivals, Rock Werchter | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

Capture d’écran 2011-06-26 à 21.25.36.pngYael Naim, accompagnée par son fidèle musicien David Donatien, est une jeune tunisienne d'origine juive, est née à Paris mais elle a grandi en Israël et ça se ressent dans sa musique, du jazz avec une touche de musique world mais surtout une voix douce et harmonieuse.

Elle est naturelle sur scène, nous confie un petit problème technique qui se résoudra vite, elle commande ses musiciens comme si nous assistions à un petit concert intime, et c'est bien là toute la force de Yael Naim.

Tout le monde connaît "New Soul" mais son dernier album "She was a boy" recèle de musiques douces pop jazzy comme "Come home" qu'elle a interprété sur scène, ou bien "go to the river".

Yael Naim ne fait pas qu'interpréter ses propres compositions, elle reprend à merveille des tubes comme "Umbrella" de Rihanna ou encore du Nirvana. 

 

Son site officiel ici

21:31 Écrit par Aurélie Vothi dans Couleur Café | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

260020_10150239644678881_27027018880_7474782_380596_n.jpg

Avant tout, petit mot d'explication sur ce qui c'est passé dans la journée du 25 : Alors que j'allais chercher mon bracelet d'accès du jour pour le festival, je vois une affichette sur les grilles des caisses : Ozzy Osbourne ne sera pas des nôtres cette année car il souffre d'une grave laryngite. -Je lui souhaite par la même occasion un prompt rétablissement- De ce fait nous avons eu droit à un chamboulement de l'horaire et un ajout d'un groupe belge, à savoir le meilleur groupe de métal belge, les Channel Zero. Je ne les connaissais n'y d'Eve n'y d'Adam mais je peux vous dire que sur l'heure de concert qu'ils ont donné il y a eu le nombre record de crowd surf ! Je ne me suis pas amusé à compter mais je suis sûr et certain qu'on a dépasser les 40 voir même les 50 "surfeurs de foule" ! Je n'ai pas forcément aimé leur musique ni même certains de leurs messages mais ils ont eu leur succès à travers la foule donc pourquoi ne vous feriez-vous pas votre avis vous-même :) Channel Zero groupe de métal blanc bleu belge !

 

Dans la foulée, les organisateurs ont demandé à Judas Priest de nous offrir un concert de 2h pleines.

2109.jpgJudas Priest ! Pour ceux qui ne le savent pas, si aujourd'hui les hard-rockers et les fan de heavy metal portent du cuir avec des clous, c'est dû à Judas Priest et plus précisément au chanteur Rob Halford ! C'est en fouinant et chinant dans les boutiques gays et lesbiens à travers l'Angleterre qu'il s'est approprié ce look.

De ce fait maintenant il est obligé de pousser ce look à l'extrème (cfr photo) aujourd'hui pour se démarquer des autres afficionados du cuir et des clous. 

Assez parlé couture, parlons musique ! Le concert commencent à 22h50 sur du Black Sabbath ! Judas Priest décide d'utiliser le célèbrissime War pigs d'Ozzy pour, à leur manière, lui montrer qu'ils lui souhaitent de se rétablir au plus vite. Alors que War pigs joue, un rideau s'élève à l'avant de la scène et l'on y lit "Epitaph", nom de la tournée actuelle du groupe. Après les 7 minutes 58 secondes que dure la chanson du Sabbath, le riff de Glenn Tipton nous saute aux oreilles suivi de la batterie de Scott Travis et BANG le rideau tombe et l'on découvre la Mainstage, rapiécée et couverte de chaines dans tous les sens. De chaque côté de la scènes les backstages ont été agrandis et bien sûr cachés du public ce qui permet à Halford d'aller changer de tenue entre chaque chanson.

260056_10150239802088881_27027018880_7476971_6679908_n.jpg

Je ne serais hélas pas vous en dire beaucoup plus car au bout d'une demi heure de concert, alors que j'étais au premier rang, je me suis fait un tour de rein assez violent et suis rentré au camping m'étirer ... Triste façon de finir un festival me direz-vous mais ne vous en faites pas, je reviendrai à Werchter en pleine forme pour vous commenter tout ce qui se passera dans le festival brabançon ! D'ici-là, keep on rockin' guys and see you in Werchter !

18:56 Écrit par Gregg Leleux dans Articles, En direct, Festivals, Graspop Metal Meeting | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

600full-david-coverdale.jpg

Le groupe de David Coverdale nous a offert un grand show, ils nous ont fait voyager à travers les différents albums. Un de leurs meilleurs show aux dires de mon voisin lors du concert, un français quinqua qui les voyait pour la 12ème fois ! Les solos étaient simplement parfaits une mise en scène digne de leur trempe ... un excellent show. Je ne peux que vous conseiller d'écouter la tracklist ci-dessous car c'est pour moi le must que le groupe puisse faire !

268999_10150239743888881_27027018880_7476223_6392084_n.jpgTracklist

Best years

Give me all your love

Love ain't no stranger

Is this love

Steal your heart away

Forevermore

Love will set you free

Fool for your loving

Here I go again

Still of the night

17:57 Écrit par Gregg Leleux dans Articles, En direct, Festivals, Graspop Metal Meeting | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

263778_10150239593093881_27027018880_7474336_2028102_n.jpg
Si un ami ne m'avait pas dit que BLS était en fait le groupe du grand Zakk Wylde, je ne pense pas que j'aurais été à ce concert. Pour ceux qui ne le connaissent pas, Zakk Wylde a débuté sa carrière en tant que, excusé du peu, guitariste soliste de Ozzy Osbourne dans les années '80. 

Le concert maintenant : une TUERIE ! Dès le début, Zakk Wylde se fait remarqué en arrivant sur scène avec un chapeau de chef indien. Ça, rajouté au fait que des cranes évidés pendaient à son micro et qu'une croix qu'on pense tout droit sortie d'une église sataniste trône fièrement devant la batterie, le décor était plus que planté. Le groupe se produisait sur la Mainstage et, alors que la pluie battait son plein, le son était lourd et efficace. Une puissance de frappe incroyable, que ce soit de la part de n'importe lequel des musiciens de la formation et un public conquis à leur cause a fait de ce concert un excellent moment passé sur le site du GMM. 

Encore un groupe à écouter pour tout ceux qui aiment le gros son !

17:14 Écrit par Gregg Leleux dans Articles, En direct, Festivals, Graspop Metal Meeting | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

Capture d’écran 2011-06-26 à 15.03.50.png

 

 

 

 

Janelle Monae a excellé sur la scène Univers!

Elle a fait dansé la foule avec ses morceaux entraînants, et sa classe folle: une chemise blanche et un pantalon noir tout comme ses choristes, rendant hommage aux Jackson Five sur "I want you back".

Elle a enchaîné ses plus gros tubes, avec un final très festif, un flot de cotillons! Il faut juste passer le tableau peint pendant la prestation, quand je vous disais qu'elle était excentrique ;)

 

 

crédit personnel ©

DSCN0349.JPG

DSCN0348.JPG

DSCN0345.JPG

Capture d’écran 2011-06-26 à 15.05.03.png

 

 







 

 

 

15:18 Écrit par Aurélie Vothi dans Couleur Café | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

 Teaser 2011

Capture d’écran 2011-06-25 à 15.36.05.pngMe voilà dans la fosse à 20h15 pour le show de Selah Sue qui a alterné morceaux plus confidentiels et gros tubes comme Raggamuffin ou encore l'excellent Crazy Vibes. Très spontanée sur scène, elle a bougé comme jamais, comme elle a pu le prouver à Taratata le 21 juin à l'occasion de la fête de la musique! Petite surprise sur scène, on entend les quelques notes de Please, mais sur scène point de Cee Lo Green, plutôt un joli duo avec Patrice, avec qui elle semble complice (musicalement parlant bien entendu).

 

Patrice qui la rappellera sur scène plus tard après le coup des 22 heures, toujours sur la mainstage pour une reprise d'un standard Reggae "Out of space". 

DSCN0338.JPG

 

 

  

 

 

Capture d’écran 2011-06-25 à 15.59.17.png

Patrice qui a alterné les tubes de ses précédents albums avec un petit aperçu de son dernier album en date "One" Il a enflammé les foules avec ses morceaux reggae. Le public était déjà conquis d'avance et a joué le jeu même si les paroles étaient un peu plus compliquées à chanter, tout le monde était en choeur sur Soulstorm.

Ce n'est pas le premier passage de Patrice au Couleur Café c'est même un habitué! En atteste cette vidéo de Soulstorm deux années auparavant, il n'a pas failli à sa réputation, un très bon show pour ce Couleur Café cru 2011.

16:18 Écrit par Aurélie Vothi dans Couleur Café | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

img_2891.jpgIl est 23h, je commence à fatiguer méchamment. A peine je sors du concert de Duff McKagan's Loaded, que je cours vers la Mainstage pour aller voir les Scorpions. Je me retrouve au même endroit que lors du concert de Foreigner, soit à 5m de la scène, prêt à remettre le couvert. Le groupe se fait quelque peu attendre mais au moment où ils commencent, on les excuse de suite. On aperçoit haut perchée la batterie de James Kottak et celui-ci, maquillé et brushé qui s'y installe. La bande à Rudolf Schenker nous offre alors une heure et demi de show à leur manière. Les grimaces du guitariste sont à hurler de rire mais sa collection de guitares est plutôt sympathique : pour faire simple, il a une série de Gibson Flying V (guitares en forme de V) à l'effigie de différentes marques de voitures telles Ferrari, VW, Mercedes-Benz, il en a même une qui EST une voiture (des phares avant et arrière, des pots d'échappement qui fument et tout et tout !). Alors qu'il reste encore 20 minutes de concert, le groupe s'en va -petit bémol à ce niveau-là les gars !- mais reviennent pour nous jouer "No one like you", "Rock you like a hurricane" et bien sur "Still loving you". Le groupe s'en va sous les applaudissements mous de fatigue du public mais ce dernier était très certainement conquis par probablement le dernier concert qu'ils verront à jamais du groupe allemand.

On se retrouve demain pour la suite et fin du festival pour moi les amis :)

12:48 Écrit par Gregg Leleux dans Articles, En direct, Festivals, Graspop Metal Meeting | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |