20
jui

[ DOUR FESTIVAL ] Jour 2: "Sun, Star & Dour"

278978_2250332374737_1141076018_2741590_7570981_o.jpgAprès une nuit à se les geler dans les règles, s'est avec un plaisir non dissimulé, qu'on se réveille en soleil à 9 h du mat... Ben ouais, une tente et du soleil ça fait rarement bon ménage !

Donc, après un p'tit dej' de 3 heures (fallait bien s'occuper...), une distribution générale de crème solaire (si si j'vous jure !), on enfile son short et son marcel et on file sur le site !

Cette 2e journée du festival commence avec les hurlements d’ Léo sur la last arena.

Je connaissais les hurlements d'après leur album "un air, deux familles" qu'ils partagent avec les ogres de barback. Le concert est frais, dansant, bref tout ce qu'il faut pour commencer cette deuxième journée au soleil!

Même si je ne peux pas m'arrêter de penser que les hurlements c'est mieux avec les ogres, je me dis aussi que tout seul c'était pas mal non plus, de toute façon les ogres viennent le lendemain alors bon... puis leur violoniste est sacrement drôle ça c'est sur donc un très bon point pour ce premier show d'la journée!

284302_2252027097104_1141076018_2744130_567978_n.jpg

Ensuite direction l'ouverture de la Baalzal avec Dusk Creator, producteur belge qui nous sert une bonne dubstep simple et efficace, ça annonçait bien la couleur de cette baalzal qui serait aujourd'hui plus dubstep que drum & Bass !

Après un p'tit encas chez l'Indien histoire de pas tomber par terre en pleine après-midi et vérification de la légende des toilettes propre au stand VIP (légende qui s'est avérée vraie... j'ai presque versé une larme de joie !) direction la Last Arena pour le concert de Papa Roach avec un tas d'appréhension gros comme une maison sur la patate... 

Alors j'ai déjà vu Papa Roach il y a quelque année au pukkelpop... j'écoutais un peu plus ce genre de musique à l'époque que maintenant et franchement j'avais pas trouvé ça incroyable...

Comme quoi il n'y a bel et bien que les imbéciles qui ne changent pas d'avis, j'ai trouvé ce concert dourois très très chouette! Mis à part le look « métrosexuel croisé avec un tatoueur darkcore » du chanteur, le concert était super chaud! on voyait des gens arriver en slam de la foule plus rapidement qu'un Graspopiens au galop, true story! Le show était dynamique, le public constitué de jeune et de nostalgique de leur 15ans(comme moi...) et le groupe a bien montré que non seulement ils n'étaient pas has been, mais qu'ils tenaient tous encore sérieusement la route sur scène! Bref, un gros +1 pour Papa roach!

281234_2252021936975_1141076018_2744118_5082096_n.jpgÀ la fin du concert du métal, je reçois un SMS me disant « Shooter Keira Knightley en backstage à Dour, ça s’est fait... » En effet depuis le matin une rumeur disait qu'elle serait sur le site du festival pour accompagner son amoureux, musicien du groupe The Klaxons ! Ni une ni deux je file en backstage de la marquee pour tenter de vérifier les dire de mon camarade photographe ! Même pas le temps d'arriver sur place que je me retrouve nez à nez avec l'interprète de miss Elizabeth Swann dans Pirates des Caraïbes ! Pas de doutes, ce n’était pas une intox !

Le temps de faire reprendre ses esprits a un pauvre technicien qui n’en croyait pas ses yeux, je boude le concert des Klaxons pour aller voir Pearson sounds aka Ramadanman a la baalzal. Pour ce que j'en ai vu c'était vraiment très bien, le mec passe des productions passant d'une techno très grasse et lourde a de la dubstep avec des phases bassine à l'anglaise bien comme il faut pour secouer son popotin et ses épaules en rythme sur le dancefloor !

 266887_2252028377136_1141076018_2744133_6364698_o.jpg

Ensuite rapide passage, à Pulp et Ellen Allien, respectivement sur la Last arena et la Dance hall. Pour Pulp, je suis désolé, mais je n’ai pas tenu 10 minutes... y'a des choses qu'on aime et qu'on n’aime pas et visiblement Pulp a fait partie des choses que je n’aimerai pas donc je vais éviter de descendre le groupe, car ce serait tous sauf objectif! Pour Ellen Allien rien à redire, comme d'hab un son techno minimal propre et bien foutu, c'est chaud, ça danse, que demander de plus hein ?

Ensuite voici poindre le bout du nez du concert que je ne voulais rater sous aucun prétexte ce vendredi, j'ai nommé : Radium! Une petite Vidéo pour vous mettre dans le bain, attention oreille sensible s'abstenir, je vous aurais prévenu...

 

Fichtre j'en ai les poils qui s'hérissent en regardant la vidéo... Tout ça pour dire que... OUI Radium c'était génial, super, amazing, défoulant, rafraichissant, etc. Mais ça m'a surtout montré une chose...

*ATTENTION COUP DE GUEULE*

Certains se souviennent, avec une certaine émotion, les excellentes soirées passées à Dour dans des salles à la programmation breakcore, IDM, hardcore tellement puissante qu'on en rentrait à la tente le slip et les tympans en moins!

Cette année en "musique de sauvage" comme l'appelle les néophytes il n'y avait que la micro programmation de ce soir à la Cannibal Stage (3 artistes en 2 h 30 c'est un peu cheap...) et Shitmat le dimanche soir (qui croyez moi a mis TOUS le monde d'accord et a presque fait passer Radium pour une fillette...)

Alors s'il te plait monsieur Alex Stevens,Di Antonio et je ne sais qui d'autre, au lieu de nous faire des programmations complètes drum & Bass , ou dubstep ou je ne sais quel autre style à la mode (que j'adore hein soyons d'accord...) soyez sympa et bichonnez un peu votre public de vieux croutons qui ont commencé à venir en festival à cause de (ou grâce à) ce genre de musique...ce serait vraiment très très gentil....

*LE COUP DE GUEULE S'ACHÈVE ICI*

Cette soirée s'achève pour moi à la baalzal avec la fin du set de Feed Me,qui n'avait franchement rien à envier à l'artiste ultra internationalement pionnier et novateur en terme d'électronique et de Dubstep... j'ai nommé... Monsieur RUSKO !

 

 Alors pour ceux qui l'aurais vu en 2009, je vous rassure... il a autant foutu le bordel qu'il y à 2 ans, il a enchainé ses morceaux les plus récents avec les plus vieilles, pour les fans de chez fans il a même passé « cockney thug » 2 fois pendant le set ! Le bonheur quoi ! Par contre j'aurais bien voulu vous montrer comment l'animal se démène sur scène, mais je n’ai pas trouvé de vidéo fronstage ou backstage de l'artiste sur YouTube... J'aurai des vidéos début aout, en fait, pleins de vidéo début aout donc soyez un peu patient ;o) Quand vous verrez ça vous comprendrez pourquoi il a du annuler sa venue au 5 ans de Forma. T en mars pour cause d'hernie discale ou quelque chose du genre...

Retour au camping, après une bonne journée bien remplie mis à part la foutue sieste qui m'a fait rater Stupeflip, Ice cube et The Qemists grrr... Demain au programme, toujours moins de soleil et plus de pluie et non pas une, mais 2 interviews oui mesdames et mesdames vous avez bien lu ! :o)

©Photos : Matti Slembrouck

16:47 Écrit par flaviano Mucedda dans Articles, Dour, Festivals | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.