08
jui

Jour 1 : Is tropical, Cocoon, These new puritans

 

ard18.jpg

Is tropical, vous connaissez? 3 jeunes anglais masqués par un foulard qui ressemble drôlement à la barbe du.. père fouettard (Simon Milner, qui joue très bien de la basse) ou le voile de la Madone (Gary Barber) c'est selon. J'ai du mal avec les clichés: la mèche rebelle, la chemise bucheron, et le foulard, signe distinctif certes mais utile, non. Les 3 anglais de Bournemouth sont signés par le label Kitsuné, excusé du peu, alors je prête l'oreille et certes les débuts de morceaux a cappella sont plutôt entraînants mais excepté la batterie, je n'ai pas ressenti l'énergie des KLAXONS auxquels on les compare (Dom Apa se déchaînant et qui me fait furieusement penser au clip "view from the afternoon" d'Artic Monkeys). On les compare aux Klaxons, peut-être parce qu'ils ont fait leur première partie, mais c'est une musique bien plus noire "When o when" ou l'EP "South Pacific" à écouter, par curiosité. 

DSCN0465.JPGDSCN0470.JPGDSCN0474.JPGphotos: crédit personnel.

La belle surprise des Ardentes, c'est certainement Cocoon, le groupe français plutôt doux à la radio se révèle doué pour réveiller la scène. Ils savent animer le public, le faire participer et les reprises d'"Hey ya" d'Outkast et "American Boy" d'Estelle n'ont fait qu'amplifier l'entrain du public. C'est ce que je préfère, un groupe qui arrive à mettre le feu et à communiquer toute son énergie, même si les morceaux de Cocoon sont plutôt à classer dans les ballades pop rock voire folk pour certaines musiques "On my way" "Oh my god" "Comets". Mon coup de coeur pour cette première journée des Ardentes. 

Le passage de These New Puritans aux Ardentes est tout à fait approprié pour cette journée, le groupe anglais qui se veut porteur d'une pop engagée n'a pas failli, et c'est une pop très sérieuse qui a envahi le HF6.

Photo: Etienne
ard27.jpgDSCN0517.JPG

Ensuite 2 grosses têtes d'affiche: Selah Sue et Ayo. Deux grandes artistes qui sont sincères et entières. Tous leurs tubes sur scène, un medley pour terminer le concert de Selah Sue et le dernier album "Billie Eve" d'Ayo. Deux pures merveilles à écouter en live, je ne vais pas m'éterniser, vous devez les voir en live, ça vaut le détours. 

Je vous laisse avec une petite vidéo d'AYO, mon coup de coeur depuis plusieurs années.

vidéo lesoir.be

 

23:53 Écrit par Aurélie Vothi dans Articles, Festivals, Les Ardentes | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.