07
jui

Les Ardentes : C'est parti !

ardentes,liege,ayo,selah,sue,snoop,dog,limp,bizkit,ozark,henry,katerine,wu-tang-clanIl est 13h et le soleil réchauffe Bruxelles quand nous embarquons pour une nouvelle Orgie musicale : Les Ardentes, c'est parti ! En ce premier jour de festival, l'équipe est composée d'Aurélie, qui enchaîne après Couleur Café (et avant Esperanzah!). En arrivant à Liège, on se dit qu'ils auraient mieux fait de faire ça dans la capitale, car les nuages sont quelque peu menaçants, et on se dit qu'on va peut-être bien se prendre une bonne grosse averse sur la tronche avant la fin de l'après-midi. Mais qu'à cela ne tienne, il en faut beaucoup plus pour décourager l'équipe du blog des festivals ! Témoignant d'un manque total de considération pour les artistes programmés dès potron minet, nous arrivons tranquillement pour le concert de Braids peu avant 15h, et on se dit que les pauvres Fusty Delights et Sinus Georges ont vraiment du jouer pour leur ingé son. Le liégeois n'est pas particulièrement matinal, et le HF6 à moitié... euuh, non, au 29/32ième vide est un peu tristounet en ce début de festival. Je ne suis peut-être pas encore dans l'ambiance, et mes oreilles se remettent à peine des décibels de Werchter, mais le son me paraît incroyablement fort. Je n'ai pas encore eu droit à mes traditionnels bouchons d'oreilles, et ça frappe dur sur les tympans.

ardentes,liege,ayo,selah,sue,snoop,dog,limp,bizkit,ozark,henry,katerine,wu-tang-clan

La musique de Braids est pourtant assez mélodieuse.Comme c'est souvent (toujours ?) le cas aux premières lueurs de l'aube, on rencontre des groupes inconnus au bataillon, et c'est valable pour moi et BRAIDS. Hop, un petit tour sur Wikipedia m'apprend qu'ils viennent du Canada,qu'ils sont basés à Montréal, mais viennent de l'Alberta. Déception, je suis donc de la revue pour ce qui est du savoureux accent d'outre atlantique. Ceux-là ne pètent pas un mot de Français, si ce n'est un "Nouws zommes BRAIDS". On salue l'effort ! Question musique, la définition n'en aidera que très peu d'entre vous : Art Rock - Experimental Rock - Shoegaze (??) - Post Rock. Il s'agit en effet de rock, de facture assez correcte, et soutenu par la voix cristalline de Raphaelle Standell-Preston. Malgré une très belle voix, l'abus (sévère par moments...) de reverb gâche quelque peu une pureté et un naturel que l'on sent pourtant tout prêt à éclore.

ardentes,liege,ayo,selah,sue,snoop,dog,limp,bizkit,ozark,henry,katerine,wu-tang-clan

Attention, cet avis vaut ce qu'il vaut - c'est à dire pas grand chose, et il faudrait vraiment les voir dans un environnement acoustique un peu plus "normal" pour pouvoir juger de leur performance réel. Dans cette tente-chapiteau vide au sol bétonné, avec le volume au max et sans bouchons d'oreilles, je pense qu'on aurait pu traiter Mika d'anarcho-punk au son beaucoup trop trash !

Ce que j'aime bien aux Ardentes (outre l'atmosphère nettement plus "intimiste" que ce qu'on peut trouver à Werchter ou à Pukkelpop par exemple, c'est qu'à quelques minutes près (nécessaires à se transporter du HF6 à l'Open Air), on peut voir chaque concert en entier. Peu avant la fin de la performance de Braids, en route donc pour notre premier concert à l'Open Air avec Lily Wood & The Prick.

ardentes,liege,ayo,selah,sue,snoop,dog,limp,bizkit,ozark,henry,katerine,wu-tang-clan

J'avais eu le plaisir de faire sa connaissance à l'occasion des Nuits Botaniques en mai où elle officiait en (seconde) première partie de Yodelice, mais son set m'avait laissé un goût de trop peu et de trop sage dans un Cirque Royal attendant avec impatience monsieur Nucci. Et ce coup-ci, je n'ai pas été déçu ! Dans le calme de ce début d'après-midi, les petits frenchies ont su prendre le public par la main et les emmener sur la route de l'excitation et du plaisir musical. De quoi entrer du bon pied dans ces Ardentes 2011 !

ardentes,liege,ayo,selah,sue,snoop,dog,limp,bizkit,ozark,henry,katerine,wu-tang-clan

Revitalisés par cette bonne dose de fraîcheur pop-rock, nous nous empressons de ne pas aller découvrir Connan Mockasin, qui s'est fait lâchement remplacer par Pale Grey. Tiens tiens, le monde est petit... Ces liégeois-là étaient juste avant Lilly Wood and The Prick aux Nuits Bota, et je vais pouvoir les rater une deuxième fois en autant de mois, pour leur préférer une grosse demie-heure de papote et de détente sous le soleil entre-temps revenu nous inonder de ses rayons.

ardentes,liege,ayo,selah,sue,snoop,dog,limp,bizkit,ozark,henry,katerine,wu-tang-clan

Parce qu'un festival, c'est aussi ces moments de plaisir relax, à savourer une petite mousse, lascicvement vautrés devant le soundcheck de l'artiste suivant. Sur les bords de Meuse se jeudi, l'ambiance est aux tongues et aux cervoises bien fraîaches, et nous délaisserons donc assez facilement le désir d'exhaustivité qui avait pu nous animer au départ !

Bon, en même temps, on a pas attendu trois heure non plus. À 17h pétantes, Herman Dune fait son entrée sur scène. C'est pour moi à nouveau une découverte, et une plutôt très bonne, pour le coup ! Étalant un rock tranquille et quelque peu nonchalant tout à fait adapté aux circonstances. Sans artifices, originale et authentique, la musique de Herman Dune m'a bien bien emballé. Comme quoi, le monde appartient à ceux qui se lèvent avant le coucher du soleil !

ardentes,liege,ayo,selah,sue,snoop,dog,limp,bizkit,ozark,henry,katerine,wu-tang-clan

Emportés dans un bel élan de candeur, nous nous pressons donc ensuite pour ne pas rater les débuts de Is Tropical. Décidémment, le son du HF6 ne me convient pas du tout. Même généreusement pourvu par de jolies bénévoles de bouchons d'oreille tout neufs, j'entre à peine sous le chapiteau que je me sens déjà totalement agressé.

ardentes,liege,ayo,selah,sue,snoop,dog,limp,bizkit,ozark,henry,katerine,wu-tang-clan

Bon... 3 minutes, 12 secondes et 15 photos plus tard, je ressors en courant pour aller attendre que l'énergie électrisante de Triggerfinger me titille les tympans. Mais là, j'ai plus le temps d'écrire... Selah Sue est déjà sur scène et je suis en train de louper ça. La suite et les photos [EDIT : ça, c'est fait...] dès que je peux !

22:10 Écrit par Stany Massart dans Articles, En direct, Festivals, Les Ardentes | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.