nuits, botanique,maximummusic

À l'approche toute imminente du coup d'envoi des Nuits Botanique, nous rappelons au visiteur égaré sur Les Nuits Backstage que notre nouveau blog est en ligne et prêt à les accueillir avec des reviews, des photos, des impressions et des articles sur tous (normalement)... les concerts des Nuits 2012 ! N'hésitez pas à passer nous rendre visite sur maximummusic.be

11:01 Écrit par Stany Massart | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

Il y a une semaine j'étais au pukkelpop dans le but de vous relater ce qui s'annonçait être le meilleur festival de l'été, tant au niveau de sa diversité que ses têtes d'affiche... Suite aux tristes événements que tout le monde connaît j'avoue ne pas trop savoir par où il fallait commencer, tout ayant déjà été dit ou presque, je me disais qu'il valait peut-être mieux oublier que raconter... 

Néanmoins après quelques jours de réflexion je pense que raconter ce que j'ai vécu de mon point de vue apportera sans doute sa pierre à l'édifice des témoignages on ne peut plus nombreux des tristes événements de jeudi passé...

C'est mercredi soir vers 22h que nous arrivons enfin à Kiewit après presque 3h de train ! Il était temps ! Nous sommes un groupe de 5 personnes dont la plupart sont des novices du pukkelpop que j'entendais bien convertir au terme de ces 3 jours de festivals ! Après une rapide réception des bracelets et contrôles de fortune à l'entrée du camping nous voila en route vers le fin fond de l'énorme camping du pukkelpop (à 22h fallait pas espérer être bien placé...) 

Les tentes, comme à l'habitude sur la plaine de Kiewit, sont montées en mode Tetris et il est enfin l'heure de l'apéro ! (mieux vaut tard que jamais !). La Boiler Room est déjà ouverte ce soir pour les impatients, mais après cette soirée de transports en commun, tout le monde est d'avis d'attendre patiemment le lendemain pour découvrir le site.

Montage-Gonflage-Apéro-Dodo ! 

Jeudi. C'est vers Midi que nous nous rendons sur le site, le soleil tape sévère, on se dit qu'on va enfin avoir l'été qu'on attendait depuis deux mois ! Au niveau des installations sur le site, ils ont encore fait fort au pukkel ! Une espèce de vieille foire accueille les festivaliers dès l'entrée avec manège, chapiteau de cirque, grande roue, petit stand de bouffe bio, ... etc.

Une autre nouvelle structure faite de containers vient décorer l'arrière de la Shelter stage (ancienne Skate stage) et propose a son bord des stands de customisation de fringue, des coiffeurs et des maquilleurs (je n’ai pas trop compris l'intérêt, mais bon... c'était drôle... et solide...)

Les lettres Pukkelpop en mode boule à facettes qui ornaient la dance hall il y a deux ans décoraient l'entrée du festival, la Boiler était parsemée de cadres en LED, la Dancehall remplie de rangée de boules à facettes et l'espace entre ses deux tentes recouvertes d'une énorme toile avec plancher, podium, etc. et bien sur le son de la boiler rediffusé à l'extérieur ! 

Tout s'annonçait bel et bien pour 3 jours épiques à griller sous le soleil et à claqué tout notre argent en ticket boisson pour ne pas fondre au soleil ! à 2,5 EUR le ticket boisson ça fait mal la canicule...

On a du voir en tout 4 concerts, la fin de Modestep qui était vraiment pas mal, ça envoyait d'la grosse dubstep a 12h30, la fête quoi ! Un peu du set de Congorock et de Canblaster, le concert de The Wombats, l'incroyable show de sexy YELLE ! (la moitié des potes m'ont glissé un « chui amoureux » pendant le concert) et pour finir le set drum & Bass d'une pêche incroyable de Netsky!

Notre programme sans fin de la journée devait commencer réellement avec Skrillex, l'ovni américain de la dubstep qu'il nous tardait à tous de voir enfin jouer...

Le problème c'est qu'en une grosse demi-heure le ciel avait viré du bleu au jaune, vert, gris, noir... un mélange pas super encourageant à voir...

La chaleur était telle qu'au lieu d'aller s'enfermer dans la Boiler on a été se poser sous l'immense toile qui se trouvait juste a coté et qui rediffusait le set de Netsky, l'ambiance était électrique déjà avant le début de la pluie et lorsque ça a commencé à tomber c'était l'euphorie générale ! La pluie tombait à verse, l'eau giclait par gerbes des bords de la toile tendue, les gens levaient les bras au ciel accueillant ce début de pluie comme le coup de fraicheur qui allait soulager un peu tout le monde de la chaleur écrasante qui régnait, les GSM commencent à se dégainer et à filmer... la partie euphorique de la situation à du durer à tout casser 2 toutes petites minutes. Après, tout va trop vite et c'est le déluge...

Le vent commence à s'engouffrer sous la toile, emportant au passage la flotte qui tombait comme par seaux entiers à l'extérieur... prendre une rafale dans le visage ce n’est pas grand-chose, mais quant au même moment vous vous retrouvez percé jusqu'à l'os, j'vous jure ça calme... Tout le monde s'est alors accroupi en masse sous l'énorme toile, pensant que ça serait toujours mieux que de finir réellement sous la flotte... L'ennui c'est que de l'eau il en tombait beaucoup trop, car on a beau dire ce qu'on veut, le pukkelpop voit tous les ans les choses en grand et le réalise de main de maitre !

Les installations sont toujours impeccables, rutilantes comme si elle servaient pour la première fois et personne n'aurait pu prévoir un truc pareil, car 36 foutus litres d'eau par mètre carré en même pas 20 minutes, en plus un vent infernal, ça provoque forcement de lourd dégât !

On était toujours accroupis sous la toile quand malheureusement on a entendu un CRACK... la structure venait de lâcher... tout le monde a détalé, pluie ou pas personne n'y pense a ce moment là, des gens courent vers la boiler et la dance hall déjà pleine à craquer, d'autres se ruent sur le bout de structure qui a lâché pour libérer les gens coincés dessous, et nous restons dehors sous la grêle et la pluie pendant environ 10 minutes se protégeant le crane avec les bras et s'enroulant à plusieurs pour éviter les grêlons et se réchauffer... ça a duré pas plus de 20 minutes...

La suite tout le monde la connait, on se rejoint tant bien que mal avant que le réseau soit saturé, constatons les dégâts, la disparition de la scène « Château », les arbres et toiles tombés comme des châteaux... de cartes, des gens se faire soigner sous la pluie, des spéculations sur d'éventuels morts ou blessés, tout a été trop vite, personne réalise vraiment si ce n'est que c'est mal barré pour la suite des événements, et que la situation est exceptionnelle pour ne pas dire tristement unique dans le pays...enfin ça on s'en rendra compte en rentrant chez soi.

Pour notre part l'état des tentes n'étant pas trop catastrophique et n'ayant pas envie de s'agglutiner à la cohue générale qui quittait le camping en masse, c'est le lendemain matin que nous sommes partis quand l'équipe du festival est venue nous dire à 9h du matin d'évacuer, car le festival est annulé.

C'est le coeur lourd que nous quittons le festival, ne réalisant pas encore très bien ce qu'on a vécu, mais ne pouvant s'empêcher de repenser aux images de la veille qui restent en tête et aussi surtout a ceux qui ont eu moins de chance que nous...

Je rappelle à tout le monde qu'un groupe nommé "Pukkelpop - Pay your Respect" a été créé sur Facebook afin de rendre hommage aux victimes de ce funeste épisode du pukkelpop 2011. 

http://www.facebook.com/PayYouRespects

Quoi qu'il en soit, si le festival perdure, nous y serons l'année prochaine, pour conjurer le sort, pour prouver que c'est un bon festival et pour rendre hommage aux victimes disparues ce jeudi 18 aout...

17:00 Écrit par flaviano Mucedda dans Articles, Festivals, Pukkelpop | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

brussels,summer,festival,hooverphonic,ozark,henry,archive,bony,king,nowhere,bruxellesAprès avoir assisté vaille que vaille au (très bon) concert des Vismets mardi passé, tout s'est un peu précipité pour moi. Atteint de plein fouet par une bronchite, je n'ai pas eu le courage de vous relater cette pourtant très bonne soirée passée en compagnie d'un groupe belge plein de talent, d'enthousiasme et qui ont une pèche d'enfer. Entamé par Normal Life et clôturé par Vultures of Tronica, leur set a mis le feu au mont des arts, et je ne manquerai pas de vous fournir quelques photos dès demain.

Encore complètement malade, j'étais malgré tout fidèle au poste jeudi pour assurer la retransmission en Live des concerts de Pukkelpop. Comme chacun sait, cette grande fête à tourné au cauchemar, et de chroniqueurs musicaux, nous nous sommes transformés  bien malgré nous en témoins du drame. Je pense que tout a été dit sur les circonstances des évènements de Hasselt, et je n'y reviendrai donc pas.

Après 2h30 de route dans les interminables bouchons sur du retour de Pukkelpop et une courte nuit, je me suis réveillé le vendredi avec le moral dans les chaussettes et les poumons en choux-fleur. Passer toute une soirée dans des chaussures litéralement inondées n'est pas de nature à calmer les ardeurs d'une bronchite, et j'étais donc totalement KO... Pour le reste du week-end.

C'est donc ma collègue Katrien, elle aussi présente au Pukkelpop et fortement affectée par les évènements de la veille, qui a trouvé le courage d'aller écouter The Bony King of Nowhere, qui ouvraient la soirée du vendredi sur la scène du mont des arts.

brussels,summer,festival,hooverphonic,ozark,henry,archive,bikinans,bruxelles

Bram Van Parys et son groupe ont joué pour les victimes de la plaine du Kiewit, et leur musique, résonnait un peu comme un baume pour l'âme et l'esprit. Le gantois s'est même excusé pour son silence entre les morceaux, mais l'heure n'était vraiment pas aux petites blagues qui émaillent habituellement ses concerts...

Dimanche, le mot de la fin de cette édition très réussie du Brussels Summer Festival revenait à l'un des nombreux "locaux de l'étape", Stromae. Nous n'avons malheureusement pas pu assister à ce concert, mais l'artiste a, lui aussi, tenu à rendre hommage aux festivaliers touchés par les évènements de Hasselt, et son message de paix communautaire prend encore un autre accent face à la tragédie. Musicalement parlant, son set ressemblait évidemment beaucoup à celui auquel nous avions pu (nous-mêmes cette fois) assister aux Ardentes en juillet. Cliquez ici pour lire l'article

16:09 Écrit par Stany Massart dans Brussels Summer Festival, Festivals | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

 1641049452.2.jpg

Chokri Mahassine, l’organisateur du festival, n’a pas mâché ses mots lors de la conférence de presse organisée le lendemain de la catastrophe. Le Pukkelpop a vécu la pire soirée de son histoire.

L’orage qui a touché la plaine de Kiewit vers 18h30 était d’une rare violence. Le bilan est lourd : 5 morts,  10 blessés graves et près de 140 blessés légers. Les 5 personnes décédées sont toutes de nationalité belge et sont toutes d’âges divers. Parmi les blessés, trois se trouvent actuellement dans un état très critique.  

D’après Bert Swijsen, membre des pompiers d’Hasselt, le plan catastrophe a immédiatement été activé. Les organisateurs n’ont pas cédé à la panique. Après avoir inspecté le camping jeudi soir, la décision a été prise de ne pas évacuer le site. Les autorités ont quand même ouvert d’autres terrains dans les environs pour les festivaliers qui le souhaitaient. 450 jeunes ont ainsi opté pour cette solution. De leurs côtés, les habitants du coin n’ont pas hésité à accueillir des festivaliers. Mais un grand nombre d’entre eux ont décidé de rentrer directement chez eux après la catastrophe. Des bus et des trains supplémentaires avaient été mis en place pour faciliter les retours.

Cette nuit, après concertations avec le bourgmestre et les services de secours, nous avons décidé d’annuler le festival, a expliqué Chokri Mahassine, l’organisateur du festival. Il a également déclaré n'avoir jamais vu une tempête de ce type. Et d’ajouter, "ce temps n'était pas prévisible". Les organisateurs étaient pourtant en contact permanent avec l’IRM (Institut royal météorologique). Pour Chokri Mahassine, ils ont dû faire face à des conditions météorologiques auxquelles ils n’ont jamais été confrontés.

Retrouvez les dernières infos sur Pukkelpop ici

15:11 Écrit par Martin Rotsaert dans Articles, Festivals, Pukkelpop | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |

Suite au drame survenu hier à Pukkelpop, Belgacom et Proximus présentent en tant que sponsor principal de l'évènement leurs plus sincères condoléances aux familles et amis des victimes et leur soutien aux organisateurs du festival.

13:14 Écrit par Martin Rotsaert dans Articles, Festivals, Pukkelpop | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

L'organisation a tenu une conférence de presse suite à la tempête d’une rare violence qui s’est abattue sur le Festival Pukkelpop en fin d’après-midi. De nombreuses structures ont été touchées à divers degrés, et deux chapiteaux se sont effondrés. On dénombre deux victimes et une quarantaine de blessés, qui ont été dirigés vers les hopitaux de la région ou vers le centre sportif de Kiewit pour les cas les moins graves. L’une des victimes se trouvait sur la plaine du festival, et une autre se trouvait dans le camping au moment ou la tempête à frappé. Un soutien psychologique a été mis en place pour les festivaliers les plus choqués par les évènements.
Le plan d’urgence, le 011 23 97 11 a été mis en place, et tous les services de secours se coordonnent pour venir en aide aux victimes.
Les organisateurs n’ont à ce stade pris aucune décision sur la poursuite ou l’arrêt du festival. De très nombreuses installations doivent êtres contrôlées afin de garantir la sécurité des festivaliers au cas où le festival continuerait.

21:48 Écrit par Stany Massart dans Festivals, Pukkelpop | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook |

Le concert de Skunk Anansie touchait à sa fin lorsqu'une tempête soudaine et d'une rare violence s'est abattue sur le Pukkelpop. Pluie, vent et grèle ont ébranlé fortement les structures, dont certaines se sont abattues sur les festivaliers. Les arbres ont été fortement touchés, et l'un d'eux s'est effondré sur le stand Generation. Les nouvelles des blessés ne nous sont pas encore parvenues, et ici, le balai des ambulances est constant. De nombreuses installations du site ont été touchées à des degrés divers (tours, arbres, parois de séparation, ...).

Pukkelpop, hasselt, kiewit,

Tous les concerts ont été annulés pour l'instant, et nous ne savons pas encore s'ils vont pouvoir reprendre aujourd'hui. Selon toute probabilité, un examen attentif des structures, des branches abîmées ainsi que l'évacuation des débris nécéssiteront de très nombreuses heures d'arrêt.

Pukkelpop, hasselt, kiewit,

Beaucoup plus important, le bilan humain de ces incidents n'est pas encore connu. Les rumeurs courent, mais aucune confirmation sur le nombre de victimes et la gravité des blessures subies ne nous est encore parvenue. Nous espérons bien évidemment qu'il ne sera question que de quelques fractures et contusions.

UPDATE : Le premier bilan des pompiers de St Trond fait état de 6 morts. Ce qui ressemblait à une bonne douche pour les festivaliers s'est très très mal terminé.

Pukkelpop, hasselt, kiewit,

19:40 Écrit par Stany Massart dans Festivals, Pukkelpop | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook |

Capture d’écran 2011-08-16 à 13.55.26.png

Un mois après mes boueuses tribulations à Dour, me voilà presque en route pour Kiewit pour assister à cette 26e édition du Pukkelpop !

 

Alors je vais éviter de cracher mon venin tout de suite sur les choses qui énerve au pukkelpop, car, j'ai bien été obligé de constater il y a deux ans lorsque j'avais fait le doublé aussi, que oui messieurs du nord du pays, notre festival de Dour était à mon sens bien mieux organisé que votre pukkelpop ! et pourtant j'ai commencé le pukkel en 2002 donc c'est vous dire si j'ai vu l'machin évoluer en presque 10 ans ! Mais comme je l'ai dit je garde tous ces petits détails pour le compte rendu jour par jour, car j'ai déjà un coup de gueule pour le jeudi soir à moins que les intéressés aie appris à mixer depuis! (et c'est tout ce que je dirai aujourd'hui !)

Alors comme pour Dour je vais prévoir un joli line-up et comme pour Dour je vais surement en rater la moitié ! ainsi soit-il , ce pukkelpop 2011 promet de bagarrer ferme c'est moi qui vous l'dit !

Au programme de ce pukkelpop, de la musique, pleiiiiin de musique ! Certes moins pointue qu'à Dour, mais bien plus internationale, prestigieuse, exceptionnelle et les qualificatifs me manque !

 

Alors pour le jeudi : 

MDNR, Elisa Doolittle, Modestep, Canblaster, Yelle, Congorock, Skunk Anansie, Skrillex, Katy B, The Streets, Foo Fighter, Dave Clarke, Good Charlotte, Paul Kalkbrenner.

Vendredi: 

Beardyman, Mumbai science, Mayer hawtorne and the County, D12, Drop the lime, No use for a name, Bonobo, SubFocus, Nero, Crystal castles, EMINEM, Bloody beetroots death crew 1977, Deftones, Andy C et apparat.... (je vais pleurer ce jour la...)

Samedi:

Highbloo, Breakage, Emalkay, Azari & III, The subs, Borgore, The Party Harders, Deus, A-trak, Carte Blanche, The offspring, Fake Blood, Duck Sauce.

 

Voilà un bon début de programme en perspective, il y aura surement des groupes en plus, en moins je vous restituerai tout ça dans quelques jours !

Stay tuned!!!! 

17:21 Écrit par flaviano Mucedda dans Festivals, Pukkelpop | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

Après ce loooong week-end plein de musiques et avec un peu de soleil tout de même, voici quelques photos de la soirée de vendredi sur la place des palais !

Hooverphonic

brussels,summer,festival,hooverphonic,ozark,henry,archive,bikinans,bruxelles

Hooverphonic, post-avant-gardiste ?

 

brussels,summer,festival,hooverphonic,ozark,henry,archive,bikinans,bruxellesbrussels,summer,festival,hooverphonic,ozark,henry,archive,bikinans,bruxelles

 

brussels,summer,festival,hooverphonic,ozark,henry,archive,bikinans,bruxelles

brussels,summer,festival,hooverphonic,ozark,henry,archive,bikinans,bruxellesbrussels,summer,festival,hooverphonic,ozark,henry,archive,bikinans,bruxelles

Ozark Henry

brussels,summer,festival,hooverphonic,ozark,henry,archive,bikinans,bruxelles

brussels,summer,festival,hooverphonic,ozark,henry,archive,bikinans,bruxellesbrussels,summer,festival,hooverphonic,ozark,henry,archive,bikinans,bruxelles

brussels,summer,festival,hooverphonic,ozark,henry,archive,bikinans,bruxelles

Archive

couleur,café,bruxelles,irma,seal,calle,ojos,brujo

brussels,summer,festival,hooverphonic,ozark,henry,archive,bikinans,bruxellesbrussels,summer,festival,hooverphonic,ozark,henry,archive,bikinans,bruxelles

brussels,summer,festival,hooverphonic,ozark,henry,archive,bikinans,bruxelles

Et puis parfois, on croise des gens au regard un peu fou, presque inquiétant, happés par la musique... :)

brussels,summer,festival,hooverphonic,ozark,henry,archive,bikinans,bruxelles


16:56 Écrit par Stany Massart dans Brussels Summer Festival, Festivals | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |

brussels,summer,festival,hooverphonic,ozark,henry,archive,bikinans,bruxellesCa va commencer fort, très très fort en ce vendredi soir à Bruxelles. Au programme : Bikinians, Hooverphonic, Ozark Henry Archive, Stéphanie Crayencour, Mustang et Agoria... Ceux qui ont investi dans un pass 10 jours et qui assisteront à ça ce soir en auront déjà pour leur argent !

Le blog des festivals sera (un maximum) sur place pour vous faire vivre l'évènement, en texte et en images, avec plein de photos, de l'ambiance, tout ça tout ça. Là-dessus, il est temps pour moi d'éteindre mon ordinateur et de reprendre une activité normale... à savoir manger un bout, attraper mon appareil photo, sauter dans un tram et direction la place des palais !

À demain pour d'autres aventures !

16:47 Écrit par Stany Massart dans Brussels Summer Festival, Festivals | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |